Lesbiennes en Savoie mute à MARSEILLE ! (nouveauté)
Bienvenue sur Lesbiennes de Savoie et de MARSEILLE ! (nouveauté)
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Avril 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» Vidéos insolites, humour
Mon coming Out EmptySam 23 Fév - 11:59 par Admin

» Humeur du jour, bonjour !
Mon coming Out EmptySam 23 Fév - 11:43 par Admin

» Votre devise ou citation du moment
Mon coming Out EmptySam 23 Fév - 11:40 par Admin

» Spirit attitude
Mon coming Out EmptySam 23 Fév - 11:39 par Admin

» Salut c'est Biquette
Mon coming Out EmptySam 23 Fév - 7:27 par Admin

» Laetitia de Marseille, 44 ans
Mon coming Out EmptyVen 22 Fév - 22:47 par Biquette

» Forum The Bikets
Mon coming Out EmptyVen 22 Fév - 22:39 par Biquette

» département d'´a cote
Mon coming Out EmptyDim 28 Juin - 19:18 par Invité

» Soirée Only Girls spéciale lesbiennes célibataires sur Annecy
Mon coming Out EmptySam 24 Jan - 14:44 par Admin

Mots-clés

savoie  

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Mon coming Out

Aller en bas

Mon coming Out Empty Mon coming Out

Message par Admin le Mar 27 Mai - 3:04

A l'age de 13 ans, j'ai commencé à ressentir de forts émois pour ma prof d'anglais. Je l'ai tout d'abord très mal vécu, me sentant anormale, sale, vicieuse, malade et tutti quanti. Jusqu'à mes 17 ans, j'ai vécu cela comme un enfer, tombant régulièrement amoureuse de mes meilleures amies. Je n'en ai parlé à ma soeur qu'à mes 17 ans. Elle a été géniale, et m'a dit "j'm'en fous moi, t'es ma soeurette et j't'aime" !

Ensuite et bizarrement avant mes parents, ça a été le tour de mes grands parents. Ma grand-mère, adorable qu'elle était l'a très bien pris, à tel point que le jour même, elle m'a emmené à la fnac pour chercher un bouquin sur le sujet. Le soir, lors du repas, elle m'a recommandé de montrer le livre à mon grand-père ! Ce que j'ai fait. Il l'a regardé, a lu le résumé, et m'a dit "ça a l'air intéressant". C'est le soir même, quand j'ai été lui dire bonne nuit qu'il m'a scié : "tu me la présenteras ta petite étoile quand tu l'auras trouvée". Waouh ! Grands-parents d'amour que j'avais et qui me manquent tant... Bref.
Les parents... Je leur ai annoncé bien plus tard, nous n'en sommes pas là.

Pour mes 17 ans, j'ai trouvé un job de femme de chambre dans un hôtel à Méribel. C'est alors que je me suis dit "ma cocotte, c'est l'occasion de sortir de ta bulle, tu rencontreras peut-être des femmes ouvertes sur le sujet en station et tu feras ta première expérience". Et là, l'inattendu, bing ! Je suis tombée amoureuse du pilote de l'altiport, un mec, vous vous rendez compte ?! 4 ans et demi de relation, à me dire à chaque engueulade que je serais bien mieux avec une femme, 4 ans et demi de perdu... Pas grave toute expérience est bonne à prendre, ça m'a ouvert les yeux sur le fait que les mecs, c'était vraiment pas pour moi !

Pendant la période où j'étais avec ce mec, j'ai malgré tout fait mon pré-coming out envers mes parents. Pour ma mère, je suis simplement arrivée dans la cuisine en chantant et en dansant et je lui ai dit "maman, si un jour je tombais amoureuse d'une fille, tu dirais quoi ?" Elle m'a regardé comme si j'étais folle et m'a juste répondu "moi je ne pourrais pas". Le coming out avec ma mère est resté flou jusqu'à ma première rencontre avec une fille, et elle a mis du temps à l'accepter mais je crois que c'est parceque je n'ai pas été heureuse avec cette fille car lorsque j'ai connu la suivante, elle l'a beaucoup mieux vécu, et puis le temps fait bien les choses.

Quant à mon père, j'étais encore avec mon mec, en train de pleurer dans ma chambre parcequ'il me rendait malheureuse, mon père est venu me consoler, et au dernier moment, alors qu'il sortait de ma chambre, je l'ai retenu par la main, je n'avais rien prévu, et je lui ai dit : "Papa, tant qu'on y est, j'ai quelque chose à te dire d'important". Sur le coup, il l'a très bien pris, me disant qu'il préfererait me voir heureuse avec une femme que mal avec mon mec. Mais quand j'ai commencé à vivre mon homosexualité, il a changé d'optique, me disant "les hommes ne sont pas tous comme moi, il y en a des biens" !
Pareil, avec le temps, il a appris à l'accepter.

Au jour d'aujourd'hui, je suis libre comme l'air, tous mes proches, amis et famille sont au courant sans exception et tout se passe très bien. Que ce soit dans ma vie privée ou professionnelle, je ne me cache pas, allant jusqu'à marcher main dans la main dans la rue avec celle qui m'accompagne. Et qu'est ce que c'est bon...

Pour celles qui ne sont pas encore sorties de leur placard, je dois vous dire que j'ai constaté que plus on l'annonce à différentes personnes, plus ça devient facile à faire, c'est une question d'entrainement ! Bon courage à vous.
Admin
Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 44
Localisation : Aix les Bains

Voir le profil de l'utilisateur http://lesbiennes-marseille.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum